Comme pour toutes les pièces mécaniques, les organes mobiles du moteur, qui fournissent l'énergie nécessaire au véhicule, doivent être abondamment lubrifiés.
Sinon, ils ne pourraient fonctionner étant donnée leur grande vitesse de rotation (les moteurs à essence modernes sont capables de tourner à 6000 tours par minute, et certains modèles japonais montent même jusqu'à 8000 tours minute).

La lubrification est donc une fonction essentielle remplie par le circuit de lubrification. Afin d'amener l'huile dans tous les endroits du moteur, on utilise une pompe à huile, dite aussi pompe à engrenages.

Si le circuit demeure bien étanche, la pression d'huile ne doit pas chuter pendant le fonctionnement. Toutefois, lorsque le moteur n'a pas tourné pendant un certain temps, l'huile, qui est un fluide, "descend" du haut du moteur vers le carter, et la pompe met un certain temps à amener l'huile partout et à la faire monter en pression. C'est pourquoi le voyant s'allume au démarrage et s'éteint rapidement.

C'est aussi pourquoi il faut attendre un peu avant de solliciter le moteur, le temps que l'huile chauffe et atteigne ses conditions de lubrification optimale.

Si le voyant s'allume en marche, immobiliser le plus rapidement possible le véhicule, et couper le moteur. Plusieurs vérifications doivent être faites moteur éteint :

- le niveau d'huile (après avoir attendu quelques minutes). S'il est insuffisant, faire l'appoint, redémarrer le moteur et voir ce qui se passe. Si le voyant reste allumé...

- ...couper le moteur et regarder sous la voiture s'il y a une fuite (trou dans le carter, par exemple). Dans ce cas, direction le garage, à l'aide d'une dépanneuse car le véhicule n'est pas en état de rouler.

Cette panne est difficile à réparer, il vaut mieux confier ce travail à un garagiste.
Suivant
Ets Saadallah vous souhaite Bonne Fête de l'Aid El-Fitr 2013